Sunday, September 09, 2012

Archéologie : les deux Poitiers de Christophe Belliard

Depuis un an, le suivi archéologique de Cœur d’agglo c’est lui. Une nouvelle expérience jugée très positive pour ce spécialiste de la période antique.

Avec son gilet jaune, vous l’avez sans doute croisé au cœur des travaux du centre-ville. Terrassements, réseaux, fosses d’arbres… il n’est jamais bien loin lorsqu’une pelleteuse est à l’ouvrage du côté du secteur Carnot-Magenta ou à l’arrière de la mairie. Depuis maintenant un an, Christophe Belliard assure le suivi archéologique du chantier de Cœur d’agglo pour la ville de Poitiers et entame maintenant l’importante séquence du compte rendu sur la base d’éléments recueillis sur près de 80 interventions.

Bien sûr, le timing de cette forme d’opération est très particulier, « on travaille sur une emprise et un temps réduits mais c’est très riche, j’ai beaucoup apprécié, la municipalité m’a fait confiance et la relation avec les entreprises était bonne. » Le quadragénaire ne regrette surtout pas d’avoir accepté cette mission proposée alors par Marlène Mazière, des antiquités historiques de la DRAC. Son choix ne se porte pas alors sur un inconnu car Christophe Belliard se passionne depuis plusieurs années pour l’agglomération antique du Vieux Poitiers (Vetus Pictavis) à Naintré : « Je suis fasciné par ce site qui est absolument extraordinaire, la photographie aérienne révèle un site énorme de plus de 60 ha. Il y a trois ans, j’ai réintégré le cycle universitaire et entamé une thèse à l’université de Tours sur ce théâtre gallo-romain. J’y ai mené deux campagnes de fouilles estivales préalables à une prochaine mise en valeur par la communauté d’agglomération du Pays châtelleraudais ».

Via Archéologie : les deux Poitiers de Christophe Belliard – Patrimoine, tourisme – Loisirs – Vienne – Nouvelle République